scene nuits du sud vence

Une soirée exceptionnelle aux Nuits du Sud de Vence

Nice-Weekend vous en parlait, Nice-Weekend a testé ! Et nous nous sommes régalé lors d’une soirée Nuits du Sud à Vence. La soirée choisie, celle du vendredi 17 juillet : de la poésie rock française, avec le grand Hubert Félix-Thiéfaine, suivi de la bonne humeur du groupe « Zebda de Toulouse ! », comme Magyd Cherfi et ses acolytes aiment à s’appeler.

En préambule de la soirée, c’est l’un des groupes concourant pour les Talents Nuits du Sud qui est monté sur scène : le duo The dead fox on the road. De la pop-folk à la française pour ce groupe niçois qui s’est grandement inspiré de Bob Dylan ou de Neil Young. Une belle découverte, en attendant le verdict du concours.

Hubert-Félix Théfaine nuits du sud vence festivalEnsuite, ça a été au tour de l’un des plus grands rockeurs français de monter sur scène, j’ai nommé : Hubert-Félix Théfaine, qui, du haut de ses 66 ans et 35 ans de carrière, était très attendu du public, venu en nombre pour l’acclamer.
Après avoir interprété quelques pépites de son dernier album déjà Disque d’Or, « Stratégie de l’inespoir », il a, pour notre plus grand bonheur, interprété ses plus grands succès. D’Alligators 427 à La fille du coupeur de joints, en passant par Lorelei ou Les dingues et les paumés, un vrai bonheur ! Entre poésie, mélancolie, espoir et désespoir, c’est plus de 1 h 30 de concert que le sexagénaire a assuré, avant de laisser la place bien surchauffée à Zebda.

groupe Zebda festival nuits du sud venceAprès une brève pause de changement de matériel, c’est le groupe Zebda qui a aussitôt mis le feu, avec leur fameuse Erreur est humaine. La foule est aussitôt rentrée dans le concert pour danser, sauter et chanter jusqu’à minuit et demi. Une bonne humeur toujours présente, un accent toulousain rafraîchissant et un militantisme qui ne faiblit pas, le groupe Zebda n’a pas perdu de sa superbe. Nous nous sommes quitté avec leur magnifique reprise du Chant des partisans, motivé que l’on était !

Les trois dernières soirées


affiche nuits du sud vence 2015Des soirées estivales magiques, des concerts explosifs et des artistes généreux, dépêchez-vous, il ne reste plus que 3 soirées. Mais pas n’importe lesquelles !

Dès jeudi 23 juillet, vous allez pouvoir succomber à la douce voix de Souad Massi, tant émouvante que profonde. Suivie de l’emblématique Joan Baez dont la voix et le militantisme n’ont pas faibli depuis Woodstock. Une soirée 100 % féminine et élégante !

Vendredi 24 juillet, ce sont les textes profonds et poétiques d’Arthur H qui s’empareront de la Place du Grand Jardin, qui viendra pour l’occasion présenter son dernier album. Puis, c’est le son reggae de Tiken Jah Fakoly qui vous donnera envie de vous trémousser sur des rythmes africains endiablés. De quoi finir la soirée en beauté !

Et samedi 25 juillet, pour conclure cette édition 2015, les percussions créoles du groupe Lindigo feront vibrer le public sur des airs de maloya, cette musique créée en souvenir des ancêtres esclaves de l’Île de la Réunion. Succèdera à Lindigo, le groupe ivoirien Magic System, qui viendra enflammer la place du Grand Jardin de Vence, avec des rythmes africains, à qui aucun spectateur ne pourra résister et entrera dans la danse. C’est LA soirée pour se déhancher !

N’hésitez plus et direction les Nuits du Sud Vence pour des soirées musicales inoubliables !

Pour en savoir plus sur les nuits du Sud : cliquez ici !

Cet article vous a plu ?
Pour ne rien louper des prochains, suivez-nous en cliquant sur les icônes !

Facebook Nice weekendtwitter Nice Weekendlogo_google+

 

 


Nice accueille son premier Nice Music Live

Nice, ville mélomane, c’est peu dire ! Après une semaine musicale chargée durant laquelle les sons jazzy vont s’emparer du Jardin Albert 1er et du théâtre de Verdure, lors du célébrissime Nice Jazz Festival (du 7 au 12 juillet), c’est au tour du Nice Music Live d’enflammer les soirées niçoises.

En digne remplaçant du CrazyWeek, disparu cette année, au grand dam des amateurs de pop-rock, ce nouveau festival offrira trois soirées électro-pop aux mélomanes, du 15 au 18 juillet. Et pour cette première édition du Nice Music Live, décidée en conseil municipal le 27 avril dernier et en partenariat avec Adam Concerts, rien de moins que David Guetta, star incontournable de la dance music, et de Selah Sue, reine belge de la soul, pour dynamiser ce festival naissant.

Des sons très éclectiques

selah sue nice music liveDe la soul, à l’électro, pour finir avec du pop rock, les sons seront vraiment variés lors de ces trois soirées du Nice Music Live. En ouverture du festival, la soirée soul, emmenée par la diva belge Selah Sue. Tout juste sorti de son studio d’enregistrement, Selah Sue aura à cœur de nous surprendre avec son nouvel album intitulé « Reason ». Juste avant elle, c’est une révélation qui s’emparera du théâtre de Verdure : Denai Moore, qui mélange avec virtuosité les rythmes folk-soul.

david guetta nice music liveLe vendredi soir, c’est toute la jeunesse niçoise et des alentours qui se déhanchera sur les vibrations électro-dance d’un des plus grands DJ du monde, à savoir David Guetta, accompagné de ses invités. Une très belle « prise » pour ce nouveau festival qui avait besoin d’un nom mondialement connu pour se faire entendre et surtout connaître.

lindsey stirling nice music liveLe samedi soir, place à la découverte avec la talentueuse violoniste hip-hop et électro Lindsey Stirling, révélée en 2010 dans l’émission America’sGot Talent. Depuis, elle affiche des millions de vues sur Youtube. Elle sera précédée du groupe pop rock écossais Twin Atlantic.

Et comme le Nice Music Live a décidé de soutenir la création musicale locale, le jeune groupe niçois Ninety’s Story assurera la première partie de la soirée de samedi. Avec leur univers électro-pop-rock, ils reviendront pour la deuxième fois sur la scène du Théâtre de Verdure puisqu’ils avaient déjà fait la première partie de Cats on Trees et Morcheeba l’année dernière.

nice music liveLa programmation du premier Nice Music Live
– Mercredi 15 juillet, au Théâtre de Verdure, dès 20 h 30, Denai Moore, suivie de Selah Sue
– Vendredi 17 juillet 2015 sur la scène Masséna, à partir de 21 h, David Guetta et ses invités
– Samedi 18 juillet 2015 au Théâtre de Verdure, à partir de 20 h, les groupes Ninety’s Story et Twin Atlantic, suivi de Lindsey Stirling.

En bref, une programmation musicale qui se veut à la fois de qualité et découvreuse de nouveaux talents. Le festival se considère également comme un festival engagé et actif aux côtés de l’association « 20 000 vies », qui vise à la diffusion des défibrillateurs.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site du festival
http://www.nicemusiclive.fr/fr/

Cet article vous a plu ?
Pour ne rien louper des prochains, suivez-nous en cliquant sur les icônes !

Facebook Nice weekendtwitter Nice Weekendlogo_google+