nice jazz festival 2016 musique

Début du Nice Jazz Festival édition 2016

La fan zone de l’Euro démontée, c’est toute l’organisation du Nice Jazz Festival, édition 2016, qui investit les jardins Albert Ier. L’objectif : que tout soit fin prêt samedi à 19 h 30 et l’entrée sur scène de la pétillante Leyla McCalla. Une mise en bouche aux doux sons créoles et haïtiens de cette artiste multi-instrumentiste, qui alternera entre banjo, guitare et violoncelle.

Avishai Cohen nice jazz festivalChangement de scène et changement de style, place à The James Hunter Six sur la scène Masséna. Ce Britannique au parcours atypique nous fera vibrer sur des sons soul et funk.
Retour au théâtre de Verdure avec Daniel Freedman Quintet, contrebassiste de talent qui nous amènera, avec son quintet, faire un petit voyage autour du monde.

On enchaîne ensuite avec le Guts Live Band, grand moment de gaieté et de mixité musicale, où jazz, soul, hip-hop et funk s’entrecroiseront.

Arrive ensuite LA star de la trompette, j’ai nommé Avishai Cohen, qui, accompagné de son quartet, nous prouvera qu’il est un magicien de cet instrument.

Clou de la soirée. La marraine du festival, Mélody Gardot, s’emparera de la scène Masséna pour clôturer cette première soirée sur des sonorités blues et folk.

Un dimanche très très funk

Cette journée dominicale débutera par un concert gratuit avec le London Communnity Gospel Choir, sur la scène Masséna. De quoi communier, musicalement parlant, tous ensemble dans la joie et la bonne humeur.

En début de soirée, c’est la talentueuse Becca Stevens qui lancera les festivités, une chanteuse et guitariste hors pair.

Place au rap ensuite, avec l’arrivée sur la scène Masséna de Tiggs Da Author. Un jeune rappeur, au talent monstre, dont le succès est garanti.

Parov Stellar nice jazz festivalCôté scène Masséna, c’est le son des Snarky Puppy, collectif new-yorkais de jazz et funk, qui résonnera. Tout d’abord, Cory Henri, organiste et pianiste du groupe, se présentera sur scène avec les Funks Apostles. Puis viendra le tour du groupe dans son intégralité.

Côté Théâtre de Verdure, on sort l’artillerie lourde avec le grand et l’incontournable George Clinton, père du P-Funk. Et pourquoi ne pas terminer ce formidable dimanche sur des airs d’électroswing ? Si ça vous tente, rendez-vous à 23 h avec le DJ Parov Stelar. Hypnotique !

Un lundi aux sons plus rock

Laura Mvula nice jazz festivalAprès cet excellent week-end, comment garder le rythme ? Tout simplement avec une soirée éclectique au théâtre de Verdure. La saxophoniste Géraldine Laurent qui fera son grand retour sur scène. Suivie de la charismatique Laura Mvula, qui nous entraînera dans son univers électro-rock et hip-hop. Étonnant ! Place ensuite à la reformation du mythique Steps Ahead autour de Mike Maineri et Eliane Elias. Une bien bonne idée qu’ils ont eue de se reformer !

Côté scène Masséna, partons à la découverte de Con brio, formation pop, rock et soul originaire de San Francisco, peut-être bien LA révélation de l’année. Autre révélation, mais Niçoise cette fois-ci, avec le groupe Hyphen Hypen, que l’on n’a  plus besoin de présenter, mais que l’on a toujours plaisir à retrouver. Et pour finir, Robert Plant & The Sensational Space Shifters mêleront musique africaine, blues et gospel. Du rock, vous êtes sûr ? Mais oui, il ne faudrait pas oublier que Robert Plant c’est LA voix de Led Zeppelin. Un monument !

Mardi, laissez-vous envoûter !

Ibrahim Maalouf nice jazz festivalAutre Niçois invité, le batteur Nicolas Viccaro qui ouvrira la soirée, avec ses acolytes de la scène jazz française. La batterie toujours à l’honneur avec la prestation de Ziv Ravitz qui fera face à Yaron Herman et son piano. Un phénomène musical riche en impro à ne pas rater. Autre phénomène et exclusivité du Nice Jazz : The Cinematic Orchestra, où jazz, électro et soul donnent vie à des bandes originales mémorables. Tout simplement envoûtant.

Du côté de la scène Masséna, de l’envoûtement aussi, de l’invitation à la rêverie et de la magie. C’est la douce voix, groove, soul-RnB de Gallant qui chauffera le public. Avant de laisser place à Ibrahim Maalouf, incontournable et inventif trompettiste, qui n’a de cesse de nous surprendre. Cette fois-ci, c’est le son électro-rock de Red and Black Light qu’il nous présentera. Et pour clore cette soirée planante, rien de tel que de laisser la scène à Massive Attack, dont le son trip hop nous entraînera très très loin. Un beau voyage en perspective !

Mercredi, une clôture faite de rencontres

Grand gagnant du tremplin Nice Jazz Festival 2015, c’est le Spirale Trio qui lancera cette dernière soirée. Autre trio qui investira le théâtre de Verdure : la rencontre exceptionnelle entre 3 grands noms du jazz, à savoir John Scofield à la guitare, Brad Mehldau au piano et Mark Guiliana à la batterie. Ils laisseront la scène à un autre très grand monsieur du jazz, Abdullah Ibrahim qui, accompagné de son quartet, clôturera de façon talentueuse et magique le festival, côté théâtre.

Brigitte nice jazz festivalCôté scène Masséna, c’est le groupe Deluxe qui étonnera et boostera le public avec leur rythme unique et leur savoureux mélange de hip-hop, funk et pop. Explosif ! Autre explosion, sensuelle cette fois, avec le duo Brigitte, qui susurreront à l’oreille du public leurs sonorités discos, reggae et pop. Fin de festival ensuite avec la voix puissante de Youssou N’Dour et le Super Étoile de Dakar qui nous feront vibrer au rythme du mbalax, la musique populaire sénégalaise.

Bon festival à tous et profitez bien de la vie.


theatre-de-verdure-nice

Nice : Théâtre de Verdure et ses Festivals

Nice-Weekend partage avec vous des sorties en plein air à Nice avec la saison estivale 2014 du Théâtre de Verdure et notamment le festival Crossover qui vient de se terminer suivi du Nice Jazz Festival ou encore le Crazy Week.
Préparez-vous à en prendre plein les yeux et les oreilles lors de ces sorties sur la Côte d’Azur !

Concert : le groupe Fauve s’attaque au Théâtre de Verdure de Nice

Le collectif artistique français, originaire de Paris, Fauve a véritablement rempli le théâtre de Verdure, à Nice, lundi 16 juin 2014, lors de la soirée de clôture du festival Crossover. Mélange rock, slam, rap, qualifié de « spoken word », le cocktail a bien pris au théâtre de Verdure pour faire bouger et chanter un public venu en masse.

fauve1 h 15 de concert plein de fougue, de rage, de trop-plein à évacuer et de contestation, en commençant par « De ceux » et terminant par « Blizzard ». Trop court au goût de certains spectateurs qui se seraient délectés encore bien plus longtemps, mais qui est dû au répertoire limité de cette très jeune formation. Rappelons que leur premier album n’est sorti qu’en février 2014. Une prouesse donc pour un groupe à peine formé, révélé par les réseaux sociaux, d’avoir rempli la plupart de ses dates. Au Bataclan, les dates ont été prises d’assaut et le groupe a été contraint de rajouter des concerts supplémentaires. Au total, le collectif parisien y a donné 20 concerts, dont 15 complets avant la sortie de leur album.


Théâtre de Verdure de Nice : scène culturelle de premier choix

Théâtre de Verdure Nice

Construit en 1946 en plein cœur du jardin Albert 1er et en face de la Promenade des Anglais, le théâtre de Verdure est, avec les arènes de Cimiez, un endroit pittoresque et magique pour aller écouter de la musique. D’Édith Piaf et Charles Aznavour à Iron Maiden et Sting, les plus grands artistes se sont succédé sur la scène du théâtre de Verdure.

Chaque année, les concerts, spectacles et séances de cinéma en plein air s’y multiplient, redonnant ainsi à Nice une dimension culturelle et artistique de premier choix.

En plein air, le théâtre de Verdure, d’une capacité d’accueil de 3200 personnes, permet aux familles de s’y retrouver afin de passer une excellente soirée culturelle. Et ce fut justement le cas lundi 16 juin, lors du concert de Fauve, où quelques parents étaient venus accompagnés de leurs enfants.

D’autres festivals à venir au Théâtre de Verdure de Nice

Le festival Crossover à peine clôturé, le théâtre de Verdure s’apprête à accueillir de nouveaux artistes lors de festivals, notamment l’incontournable Nice Jazz Festival, revenu depuis 2011 au Jardin Albert 1er et au théâtre de Verdure (comme se fut le cas en 1971 et 1972). 5 soirées de légende, du 8 au 12 juillet, où Keziah Jones, Richard Galliano, Deep Purple, Ibrahim Maalouf, Christian MC Bride, et bien d’autres encore, se succèderont sur scène.

Le Nice Jazz Festival terminé, c’est le Crazy Week qui commencera, accueillant cette année, du 16 au 20 juillet 2014, des stars telles que Simple Minds, Morcheeba, Skip the Use, Joe Satriani ou Triggerfinger, pour ne citer que les têtes d’affiche.

Nous nous en excusons d’avance pour cette liste non exhaustive, car nous ne pouvons citer les noms des très nombreux artistes engagés sur ces deux festivals. Mais ne vous inquiétez pas, nous vous promettons de publier dans les jours à venir des articles bien plus détaillés sur les prochains festivals de Nice.

Pour en savoir plus sur le Nice Jazz Festival : cliquez ici !

Pour en savoir plus sur le Festival Crazy Week : cliquez ici !

Pour voir le Théâtre de Verdure sur une Carte : cliquez ici !

Cet article vous a plu ?
Pour ne rien louper des prochains, suivez-nous en cliquant sur les icônes !

Facebook Nice weekendtwitter Nice Weekendlogo_google+