Une soirée exceptionnelle aux Nuits du Sud de Vence

Nice-Weekend vous en parlait, Nice-Weekend a testé ! Et nous nous sommes régalé lors d’une soirée Nuits du Sud à Vence. La soirée choisie, celle du vendredi 17 juillet : de la poésie rock française, avec le grand Hubert Félix-Thiéfaine, suivi de la bonne humeur du groupe « Zebda de Toulouse ! », comme Magyd Cherfi et ses acolytes aiment à s’appeler.

En préambule de la soirée, c’est l’un des groupes concourant pour les Talents Nuits du Sud qui est monté sur scène : le duo The dead fox on the road. De la pop-folk à la française pour ce groupe niçois qui s’est grandement inspiré de Bob Dylan ou de Neil Young. Une belle découverte, en attendant le verdict du concours.

Hubert-Félix Théfaine nuits du sud vence festivalEnsuite, ça a été au tour de l’un des plus grands rockeurs français de monter sur scène, j’ai nommé : Hubert-Félix Théfaine, qui, du haut de ses 66 ans et 35 ans de carrière, était très attendu du public, venu en nombre pour l’acclamer.
Après avoir interprété quelques pépites de son dernier album déjà Disque d’Or, « Stratégie de l’inespoir », il a, pour notre plus grand bonheur, interprété ses plus grands succès. D’Alligators 427 à La fille du coupeur de joints, en passant par Lorelei ou Les dingues et les paumés, un vrai bonheur ! Entre poésie, mélancolie, espoir et désespoir, c’est plus de 1 h 30 de concert que le sexagénaire a assuré, avant de laisser la place bien surchauffée à Zebda.

groupe Zebda festival nuits du sud venceAprès une brève pause de changement de matériel, c’est le groupe Zebda qui a aussitôt mis le feu, avec leur fameuse Erreur est humaine. La foule est aussitôt rentrée dans le concert pour danser, sauter et chanter jusqu’à minuit et demi. Une bonne humeur toujours présente, un accent toulousain rafraîchissant et un militantisme qui ne faiblit pas, le groupe Zebda n’a pas perdu de sa superbe. Nous nous sommes quitté avec leur magnifique reprise du Chant des partisans, motivé que l’on était !

Les trois dernières soirées


affiche nuits du sud vence 2015Des soirées estivales magiques, des concerts explosifs et des artistes généreux, dépêchez-vous, il ne reste plus que 3 soirées. Mais pas n’importe lesquelles !

Dès jeudi 23 juillet, vous allez pouvoir succomber à la douce voix de Souad Massi, tant émouvante que profonde. Suivie de l’emblématique Joan Baez dont la voix et le militantisme n’ont pas faibli depuis Woodstock. Une soirée 100 % féminine et élégante !

Vendredi 24 juillet, ce sont les textes profonds et poétiques d’Arthur H qui s’empareront de la Place du Grand Jardin, qui viendra pour l’occasion présenter son dernier album. Puis, c’est le son reggae de Tiken Jah Fakoly qui vous donnera envie de vous trémousser sur des rythmes africains endiablés. De quoi finir la soirée en beauté !

Et samedi 25 juillet, pour conclure cette édition 2015, les percussions créoles du groupe Lindigo feront vibrer le public sur des airs de maloya, cette musique créée en souvenir des ancêtres esclaves de l’Île de la Réunion. Succèdera à Lindigo, le groupe ivoirien Magic System, qui viendra enflammer la place du Grand Jardin de Vence, avec des rythmes africains, à qui aucun spectateur ne pourra résister et entrera dans la danse. C’est LA soirée pour se déhancher !

N’hésitez plus et direction les Nuits du Sud Vence pour des soirées musicales inoubliables !

Pour en savoir plus sur les nuits du Sud : cliquez ici !

Cet article vous a plu ?
Pour ne rien louper des prochains, suivez-nous en cliquant sur les icônes !

Facebook Nice weekendtwitter Nice Weekendlogo_google+

 

 


banner