CONTRE TOUTE ATTENTE le livre inspiré de l’attentat de Nice

CONTRE TOUTE ATTENTE le livre inspiré de l’attentat de Nice

03/06/2020 Non Par

Pour bon nombre d’entre nous le souvenir est encore très vif. Le 14 juillet 2016, la Promenade des Anglais, Nice… La France entière était touchée. Un attentat terrible qu’il ne faut pas oublier, pour les victimes qui ont perdu la vie ce soir là… Mais aussi pour ces milliers de personnes touchées, parfois traumatisées et qui pour certaines ont besoin d’extérioriser ce vécu. C’est le cas de Michaël BRICE, présent ce soir du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais. Avec son livre semi-fictif “CONTRE TOUTE ATTENTE” il s’inspire de l’attentat de Nice pour construire une histoire… Et il a répondu à nos questions.

Faisons les présentations avec Michaël BRICE

Michaël a 27 ans, il enseigne l’Italien, la culture générale et l’expression dans des écoles d’études supérieures. Bourguignon d’origine, il a posé ses valises à Nice en 2013, notamment pour sa proximité avec nos voisins italiens. Le 14 juillet 2016 il était sur la Promenade des Anglais, devant le jardin Albert Ier à regarder le feux d’artifice…

L’expérience personnelle a inspiré l’histoire

C’est un des nombreux miraculés (que nous sommes aussi) à avoir été sur place et à s’en être sorti. En effet, avant le spectacle, il a insisté auprès de son ami pour rentrer aussitôt le feu d’artifice terminé. Le lendemain, il devait se réveiller très tôt pour travailler à l’hôtel (job étudiant de l’époque). Il désirait donc être stratégique pour éviter la foule une fois le bouquet final terminé. “J’ai bien spécifié à mon ami qu’au dernier éclat, on devait prendre nos jambes à notre cou et rentrer de suite. Il fallait profiter de ce laps de temps où la foule réfléchirait à ce qu’elle ferait ensuite pour traverser la Promenade à la hâte. Si on attendait, elle nous ralentirait.”

Et c’est ainsi presque arrivé au niveau de Gambetta que Michaël BRICE a croisé ce maudit camion. Il nous raconte. “J’ai vu le camion rouler à une vitesse folle de l’autre côté de la route. Comme il était au début de son itinéraire, on pouvait considérer cela au début comme un excès de vitesse. Mais c’est seulement quelques minutes plus tard où mon ami et moi avons été pris dans ces mouvements de foule. Nous avons couru jusqu’à Gambetta (où j’habitais à l’époque) sans en connaître le motif. C’était affolant. Les voitures ne laissaient pas passer les piétons et ces derniers tapaient sur le capot des automobiles. Je me souviens avoir pensé « on dirait un film catastrophe ». J’étais loin de m’imaginer ce qui se déroulait plus loin.”

CONTRE TOUTE ATTENTE

Lorsque l’on demande à Michaël BRICE de résumer son livre “CONTRE TOUTE ATTENTE” en quelques mots, il nous répond que c’est un témoignage littéraire. “La nouvelle parle des attentats qui ont eu lieu à Nice le 14 juillet 2016 mais surtout des effets psychologiques qui ont en découlé sur les survivants.

Pour Michaël BRICE, c’est un livre qui s’adresse aussi bien aux contemporains mais également à notre descendance. “Il faut que ces derniers sachent ce que les individus de notre époque ont vécu. Il est nécessaire que nos futurs enfants saisissent quels événements se sont déroulés avant leur naissance, pour qu’ils puissent comprendre comment nous avons construit peu à peu le monde dans lequel ils vivront (meilleure sécurité etc).” C’est donc ce qui a motivé ce jeune auteur à écrire “CONTRE TOUTE ATTENTE”. “J’ai pensé au futur de notre société à chaque moment où j’ai écrit cette histoire.”

S’inscrire dans l’histoire

C’est le souhait de Michaël BRICE avec “CONTRE TOUTE ATTENTE”. Venir compléter les articles et témoignages des attentats, avec son récit littéraire. A l’image des plus grands auteurs, Michaël BRICE voulait, à son échelle, participer à cet héritage de l’histoire de Nice et de la France. Car l’attentat de Nice le 14 juillet 2016 est effectivement un fait tristement historique désormais. “Victor HUGO a écrit à mon âge « Le dernier jour d’un condamné » pour remettre en question la peine de mort, MAUPASSANT a voulu immortaliser la montée en puissance des villes avec « Bel Ami », Emile ZOLA a été témoin de la révolution industrielle et il en fait part dans « La bête humaine ». Je sentais qu’il était de mon devoir d’écrire sur les attentats.”

Néanmoins, Michaël BRICE reste lucide sur son vécu réel et sur l’impact de l’histoire qu’il propose. “J’ai eu quelques doutes en écrivant cette histoire. J’avais peur qu’elle offense les personnes qui ont été plus impliquées que moi, que ces dernières ne comprennent pas mon intention de vouloir briser le silence. Mais au contraire, aujourd’hui je reçois une bienveillance de celles-ci.”

Pourquoi pas une adaptation de CONTRE TOUTE ATTENTE au cinéma ? 

Il n’y a pas encore (à notre connaissance) de film relatant de l’attentat de Nice. Peut-être encore un peu tôt pour le faire pourrait-on penser. Michaël BRICE est en tout cas prêt à passer du papier au grand écran pour adapter son histoire. “Certains lecteurs lisent la nouvelle d’une traite et me disent que « c’est comme un film, on ne parvient pas à s’arrêter au milieu ». Ils l’associent déjà inconsciemment à un projet cinématographique. Je serais ravi de le faire adapter au cinéma et de partager Notre Histoire avec le monde entier.”

Message de Michaël BRICE pour les victimes de l’attentat de Nice 

“Comme je l’ai écrit lors de la « note de l’auteur », sachez que vous n’êtes pas seuls à avoir traverser cette épreuve. N’hésitez pas à en parler, à communiquer vos souvenirs à vos proches et à la cellule psychologique dédiée aux victimes. Nous sommes tous reliés par la même Histoire. Que l’on habite Paris, New York, Manchester, Nice… nous traverserons les épreuves ensemble pour écrire une nouvelle page de notre Histoire.”

Vous pouvez retrouver “CONTRE TOUTE ATTENTE” à la commande dans toutes les librairies, sur Amazon ou sur Edilivre. Michaël BRICE sera également en dédicace à la Fnac de Nice cet été (date à venir). Bonne lecture, si ce récit vous intéresse !