Les chaises bleues de Nice

Les chaises bleues de Nice

15/11/2020 Non Par

Elles font partie du charme de la Promenade des Anglais, c’est bien sûr les chaises bleues de Nice. Plus que du mobilier urbain, les chaises bleues ont une histoire derrière elles… Et une actualité forte en ce mois de Novembre 2020.

Avant les chaises bleues

L’origine des chaises de la Promenade des Anglais remonte au début des années 1930, à la suite de travaux engagés par la Ville de Nice entre l’Opéra et le boulevard Gambetta. La Promenade des Anglais, aménagée, y accueillait des concessions de chaises, fauteuils et bains de soleil. Ainsi, c’était un privilège payant à l’époque, que de pouvoir s’installer face à la belle Baie des Anges… Et admirer ses magnifiques couleurs. 

Après guerre, en 1945, la société nationale des constructions aéronautiques du Sud-Est débute la fabrication à Marignane de chaises pour la Promenade des Anglais. L’usine, spécialisée dans les avions, s’est vue confier cette mission car elle en avait l’expertise. En effet, souder et riveter l’aluminium, c’était finalement déjà leur quotidien. 

Les véritables débuts

Mais c’est seulement à partir de 1950 que ces chaises apparaissent, tel que nous les connaissons. En effet, l’homme à la tête de la concession des chaises de la Promenade des Anglais, M.Ballanger, confie la fabrication de huit cents nouvelles chaises à Charles Tordo. Cet employé de maintenance des trains, travaillera soirs et weekends pour fabriquer les chaises bleues de Nice, depuis Tourrette-Levens… Chaises qui étaient d’ailleurs blanches pour les premières séries ! Les chaises Tordo seront fabriquées jusqu’en 1970… Ainsi, ce fut vingt années d’évolution et d’optimisation des chaises bleues de Nice, avec le duo Ballanger, le concessionnaire et Tordo, l’artisan. 

Les chaises bleues d’aujourd’hui 

Terminée le temps de la concession, la jouissance des chaises bleues est aujourd’hui gratuite et accessible à tous. Le designer français Jean-Michel Wilmotte (également architecte de l’Allianz Riviera) a retravaillé les lignes des chaises bleues de Nice dans les années 1990… Et la fabrication est toujours française ! Néanmoins, elle s’est éloignée de la Côte d’Azur, pour partir en Haute-Loire (entreprise Edmond & Fils).

Ainsi, c’est aujourd’hui plus de 400 chaises bleues qui font face à la Baie des Anges sur la Promenade des Anglais. Et elles ont été rejointes par des bancs de plastique blanc. 

Des chaises au coeur de toutes les attentions 

Symbole de Nice et de sa Promenade des Anglais, les chaises bleues font aussi l’objet de support de communication. Ce fut par exemple le cas à l’occasion d’un poisson d’Avril en 2018, où les chaises bleues de Nice avaient été remplacées par de banales chaises jaunes. Plus récemment, à l’occasion du départ de Nice du Tour de France 2020, certaines chaises de la Promenade ont pris les couleurs des maillots des meilleurs coureurs. 

Novembre 2020 : les chaises bleues ont disparu

Cette fois, ce n’est pas une blague de poisson d’Avril. En raison de la crise de la COVID, en plein cœur du deuxième confinement, les chaises et bancs de la Promenade des Anglais ont été temporairement retirés. L’objectif de la municipalité est d’éviter les regroupements et ainsi combattre la propagation du virus… Un acte fort qui n’a pas manqué de faire parler les niçois. 

Mais nul doute que ce retrait temporaire sera vite oublié, lorsque la Promenade des Anglais retrouvera ses sièges bleutés… Pour y accueillir de nouvelles générations de fessiers !

A lire aussi : Les chaises bleues d’ArtNice